Vous êtes ici

La démarche d’évaluation du projet

Dans le cadre d’un tel projet, il est important de mettre en place une démarche d’évaluation, non seulement des résultats de recherche, mais aussi une évaluation du processus, des actions mises en place et de la transférabilité. Le projet Opticourses est basé sur le principe d’évaluation en marchant. Autrement dit, le projet évolue en fonction des résultats de l’évaluation.

Une telle évaluation a plusieurs objectifs :

  • Mesurer l’efficacité du programme et les conditions de transférabilité.
  • Mesurer l’impact d’un tel projet sur les comportements des personnes étudiées.
  • Décrire et analyser le processus.
  • En prenant en compte les éléments d’évaluation intermédiaire, il est possible d’apporter les modifications nécessaires en cours d’action afin d'ajuster les actions du projet, les outils utilisés, ou encore les partenariats mis en place.

L'évaluation des résultats associe des méthodes qualitatives et quantitatives. Plusieurs outils et méthodes sont utilisés pour évaluer le volet demande d’une part et le volet offre d’autre part.

Comment est évalué le volet demande (les ateliers) ?

L’évaluation de l’impact des ateliers sur le comportement des achats alimentaires se base principalement sur une méthode rigoureuse  et  innovante : l’économie expérimentale.
Les comportements d’achats alimentaires sont observés en situation expérimentale contrôlée mais réaliste et proche de la situation réelle. Ainsi, sont observés les comportements d’achat et non pas les déclarations de comportements.

Concrètement, une session d’économie expérimentale se réalise à partir d’un magasin virtuel (catalogue de 250 références de 120 aliments différents). Chaque personne doit composer son caddie alimentaire pour une alimentation familiale pour 48h. Afin de mesurer l’impact de l’intervention, chaque participant est mis en situation d'achat avant le premier atelier puis à l'issue du dernière atelier.

Les résultats de l'économie expérimentale sont complétés par des méthodes qualitatives. Des entretiens réalisés avec les participants, à distance des ateliers, par un évaluateur externe, permettent de renseigner : l'appropriation des objectifs individuels définis lors des ateliers, les modifications de comportements d'achats mais également des éventuels effets inattendus des ateliers.

 

Comment est évalué le volet offre (les interventions dans certains commerces de proximité) ?

> Les actions mises en place pour améliorer l’attractivité des aliments de bon QNP dans les commerces de proximité seront évaluées grâce à certains critères comme la participation des commerces sollicités ou encore l’appropriation des outils mis en place par le marketing social.

> L’évaluation de l’impact de la stratégie de marketing social mis en place dans les commerces participants reposera sur d’autres indicateurs tels que l’évolution des ventes.

Comment est évalué le processus du projet ?

> Le suivi de mise en oeuvre du projet est réalisé par un évaluateur externe. Sa participation au comité de pilotage et aux réunions de l’équipe projet permet de décrire les étapes clés de co-construction et les évolutions du projet.

> Des entretiens réalisés auprès des cibles du projet (le public des ateliers pour le volet demande et des commerces participants pour le volet offre) renseignent l’acceptabilité du projet et des outils mais permettent aussi d’identifier les freins et les leviers du projet.

> Les conditions de transférabilité des approches et des outils seront évaluées sur la base d'entretiens avec l'ensemble des acteurs impliqués (équipes projet, participants, commerces et partenaires du projet), qui seront complétés par des entretiens auprès des décideurs de santé publique de ce territoire. 

Haut de page

 

 

Contact : UMR NORT - INRA 1260 / INSERM 1062, Aix-Marseille Université, Faculté de Médecine de la Timone,
27 Bd Jean Moulin, 13 385 Marseille Cedex 05 - 04 91 29 40 99 - opticourses@gmail.com